Réalisation d’un TimeLapse avec la caméra de l’Ultimaker 3

Le projet : Récupérer le flux vidéo de la caméra intégrée à l’imprimante 3D Ultimaker 3 pour en faire un TimeLapse.

Mais … C’est quoi un TimeLapse ? Définition selon Futura-Science « Un time-lapse est une animation vidéo réalisée par une série de photographies prises à des moments différents pour présenter en un laps de temps court l’évolution de l’objet photographié sur une période longue. On peut l’employer par exemple pour montrer l’ouverture d’une fleur, le mouvement du soleil ou des étoiles dans le ciel, voire la construction d’une maison. Le fichier final prend la forme d’une vidéo ou d’un fichier au format Gif animé. »

EntireGlassAlaskanmalamute

Prototypage : Un des usagers de La Fabrique nous a créé un petit outil Web hyper pratique pour récupérer les images transmises par la caméra de l’imprimante 3D Ultimaker 3 et en faire une vidéo TimeLapse !

Voici l’outil en téléchargement : https://drive.google.com/file/d/1gcLhdHXfDzwAbGoF2v2pQ2Kka9l23Wj7/view?usp=sharing

 

Utilisation : Pour l’utiliser, il faut repérer l’adresse IP de l’imprimante Ultimaker 3 (Système > Réseau), puis décompresser le dossier Timelapse.zip n’importe où sur un PC qui est sur le même réseau que l’imprimante, qui a un accès à http://ADRESSEIPIMPRIMANTE:8080, puis lancer le fichier go.bat

Ensuite, il faut ouvrir un navigateur internet et aller sur l’url http://127.0.0.1/index.html ou à distance sur http://ip du pc/index.html :

289292.60000004433

Dans la case « Imprimante IP », renseigner l’adresse IP de l’imprimante 3D.

Puis, remplir la durée de l’enregistrement, et la durée du film qui va être produit. L’outil calcule tout seul le nombre d’images par seconde à enregistrer !

Ensuite, cliquer sur « Enregistrer ». Là, soit vous attendez la fin de l’enregistrement soit vous appuyez sur « Arrêter l’enregistrement ».
Enfin, vous pouvez télécharger le film généré en cliquant sur le lien « dernier time-lapse »

Publicités

Jeu de société Seega – Le projet de Fanny

Son projet : Reproduire un jeu de société avec les machines du FabLab

 

Prototypage : Création des pions de jeu en 3D avec Tinkercad. Ecriture des règles du jeu et dessin du plateau en 2D avec le logiciel Inkscape puis gravure des deux faces avec la découpeuse laser.

 

Règles de jeu : http://jeuxstrategie.free.fr/Seega_complet.php

 

Fichiers :

Trieuse à petits pois-carottes – le projet d’Anaé et de Maëline

Notre projet : Encore des petits pois-carottes !  Je n’aime pas les carottes, moi je n’aime pas les petits pois. Faisons une machine pour les trier !

Idée de solution : Un tapis roulant muni d’un capteur de couleurs, et un bras qui pousse les objets orange du tapis. Les petits pois tombent dans un récipient à la fin du tapis.

Solution retenue : Une passoire double étage, un étage retenant les carottes et l’autre les petits pois.

Prototypage : Création d’un modèle 3D sur Tinkercad, uniquement l’étage de filtrage des carottes dans un premier temps. Impression en ABS sur Ultimaker et test du calibrage de la grille. Amélioration du prototype en créant une grille amovible permettant d’augmenter le champ d’application : Trier les raisins secs de la semoule de couscous.

Fonctionnement : Le premier étage possède une grille laissant passer les petits pois et retenant les carottes. Le deuxième étage retient les petits pois et laisse passer l’eau.

Problèmes rencontrés : L’impression nécessite l’utilisation de plastique alimentaire. Dans un premier temps, nous avons testé le PLA. Après plusieurs essais de paramètres, nous n’avons pas pu sortir de pièces correctes. Nous nous sommes donc rabattus sur du Color Fabb XT-Clear.

Paramètres d’impression : Paramètres de base du CPE,  flux de matière 120%, température buse  245°C, température du lit 70°C, hauteur de couche 0.35mm, rétractation off, refroidissement off, vitesse 30 mm/s.

 

Fichiers :

Le banc de poisson à manivelle – Le projet de Loïk

Le projet : Loïk souhaitait à la fois réaliser un jouet mécanique pour son neveu et à la fois monter un projet reproductible par n’importe qui à l’aide de la découpeuse laser.

Capture d_écran (18)

Après avoir testé plusieurs prototypes, réalisés de nombreuses découpes à la découpeuse laser, voici enfin le résultat :

Tout ceci a été découpé dans du medium de 6mm.

Les fichiers de découpe sont disponibles ici et optimisés pour une découpeuse laser de petite taille (50x30cm de surface de découpe) :

Fichier N°1 (DXF)

Fichier N°2 (DXF)

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à vous munir d’un peu de peinture et le tour est joué …

N’hésitez pas à passer au FabLab pour réaliser votre propre banc de poisson à manivelle !

Sheldrake Surf en carton – Le projet de Guillaume

Le projet : Guillaume est passionné de surf et souhaite fabriquer son propre équipement. Il s’est inspiré du projet Sheldrake Surf.

mike-sheldrake-cardboard-surfboards

Il a passé de nombreuses heures à côtoyer la fraiseuse numérique pour imprimer ses différentes pièces !

 Vidéo de montage du surf :

Le projet est entièrement documenté ici : http://www.sheldrake.net/surfboards/

L’immeuble domotisé avec Arduino – Le projet de JP

JP est un habitué du FabLab, il est propriétaire d’un immeuble et souhaite mettre à disposition de ses locataires une salle commune.

daritique

Projet : Gestion d’une salle commune dédiée à la rencontre et au loisirs des habitants d’un immeuble comprenant 5 Logements. Pour cette gestion, différents aspects sont envisagés :

  • L’intégrité des lieux : Un contrôle d’accès à code qui enregistre les 150 derniers événements avec horodatage, chaque utilisateur ayant son propre code (gestion buzzer, LED rouge, LED verte, Gache électrique Salle, Gache électrique local Technique)
  • L’éclairage et les prises de courant : déclenché et maintenu par capteur de présence, et détecteur de luminosité en ce qui concerne l’éclairage
  • Chauffage : Un Poêle à Granulé asservi à un capteur de présence est mis en route en fonction de la température de la pièce
  • Le Bruit : Un Micro est placé dans la pièce permettant de mesurer le niveau sonore émis dans la pièce, un Buzzer, trace par l’émission d’une tonalité de plus en plus aigues les excès. En cas de dépassements répétés, la lumière est éteinte puis les prises de courants.

Ce projet est également utilisé pour les parties privatives de l’immeuble :

  • La VMC : en fonction de l’ouverture des portes de WC et salle de bain
  • Le chauffe eau commun : En fonction de la consommation d’eau chaude mesurée par un capteur de température placé sur le tuyau d’alimentation en eau chaude, et des heures creuses
  • L’éclairage des escaliers et halls d’entrée communs : Asservis aux détecteurs de présences dans les parties communes
  • Récupération de chaleur : Le hall d’entrée étant exposé plein sud, avec une importante surface vitrée, il est possible envisagé de transférer la chaleur produite au moindre rayon de soleil vers la pièce commune via un ventilateur de transfert

 

Et tout ceci, piloté par une carte Arduino !

Pour s’organiser, JP a créé un tableau Excel répertoriant toutes les entrées et déclarations nécessaires pour sa carte Arduino, voici le fichier ci-dessous :

Fichier source ici